Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
I
R
L
I
T
O
N

Louche
Je suis louche, j'avoue tout mais je suis fait comme ça
Il y en a toujours une dans un service n'est-ce pas
Déprécié par tout le monde, même les petites cuillères
Qui m'regarde par en d'sous qui m'regarde de travers
Qui servirait la soupe si j'étais pas là,?
Qui remplirait l'assiette ? Expliquez moi cela !
Qui se jette la première la tête dans la soupière
Servir ainsi la soupe, je n'en suis pas très fière
Mais c'est pour cette raison que j'ai été conçue
Pas par flagornerie que j'y suis parvenue
Contrairement à ce qu'affirme les fourchettes
Ce n'est pas par bassesse que j'emplie les assiettes
Certes je suis unique et je suis différente
Plus grande et plus lourde, en un mot plus brillante
Dans la boite à couverts je prends toute la place
Mais c'est la vie de louche que voulez vous qu'j'y fasse
Etait-ce une raison pour ainsi me nommer
Les différences toujours on vous les fait payer

Le bon bonze

PRECEDENT - SUIVANT


Pas de commentaire.



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Épinal, on est mal
- Ah dis peu...
- La mort du petit cheval
- Champêtre
- Vert botten
- Pôle Nord
- Contine
- Poème d'amour
- Innocence
- Gnafron 1°
- Le gourou
- La fête de la musique
- Bluette de zanzibar
- Confesse
- Bon vent !
- Le sale air de la peur
- Mi-ami vice
- Juliette
- Le pigeon
- Bourreau des coeurs, bourin des culs
- Cyrano
- Mammaire
- Zeste de Citron
- Dans son lit
- Obnubilé
- Cantique des canthus
- Prunelle
- entropie
- Lucy...dité
- La poésie c'est chiant
- La création d’Eve
- Obsession
- Jupette
- Ostensible !
- Sylvestre
- Bignole
- Épluchures
- L'érudit bonobo
- Vladimir
- Seul
- La farce du dindon
- Le bigorneaudier
- La pêche aux moules
- Thon triste
- Glass blues
- Boufioles
- Epique
- Râteau
- Pluie
- Pub banque

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 2858 fois.