хороший бонза из мягкой карамели!!

LE BONZE HIMSELF

Bien que peu enclin à me dévoiler, à force de montrer l'intérieur des boyaux de ma tête, mes lectrices (allez donc savoir pourquoi mais j'ai fort peu de lecteurs, sans doute est-ce l'effet des valeurs peu masculine que je professe ou peut-être ceux-ci sont ils moins prompt à m'écrire) ont fini par me demander quelle sorte d'enveloppe charnelle entourait tout ce fatras ? Qui de cachait derrière ce pseudonyme abscons ? Quel genre d'individu pouvait engendrer autant de fadaises et les mettre à la disposition du plus grand nombre sans apparement n'en avoir aucune honte. Sans doute m'écrit-on est-ce l'anonymat qui vous autorise à débiter autant de sornettes (des sornettes d'alarme bien entendu !) et pouvoir marcher la tête haute au milieu d'une foule d'internautes éberlués par ce ramassis de niaiseries.
Aussi toujours prêt à toutes les bassesses pour flatter outrageusement mon lectorat, j'ai décidé d'accéder à ses réclamations et d'afficher mon portrait afin que mes groupies puissent aduler mon icône, que mes détracteurs puissent cracher sur mon portrait et que les curieux appaisent leur soif en mettant à défaut d'un nom, une image sur ma virtualité.
Le tout est accompagné d'une autobiographie succinte, (l'original de 450 pages est disponible sur simple demande) expliquant les chemins tortueux qui m'ont menés nulle part.


Le bonze himself