/Nouvelle-Calédonie : alerte au tsunami

Nouvelle-Calédonie : alerte au tsunami

Ces derniers temps, la Nouvelle-Calédonie n’était pas à l’abri des cataclysmes naturels. Ce matin, elle est frappée par un tremblement de terre d’une magnitude de 7,6 sur l’échelle de Richter. Survenu au large de l’archipel, la Nouvelle-Calédonie pourrait être victime d’un tsunami.

Les autorités calédoniennes appellent à la vigilance

Si l’on se réfère à cette mesure séismologique de 7.6, le tremblement de terre survenu en Nouvelle-Calédonie ce matin reste inquiétant. Le centre d’alerte au tsunami a enregistré l’existence de ce tremblement. Face à cette situation, les autorités calédoniennes anticipent le résultat que pourrait causer ce cataclysme. Le gouvernement pour assurer la sécurité de la population est en effet censé prévoir et faire face aux évènements. Dès lors un tremblement de terre pourrait engendrer de dangereuses vagues de tsunami. À en croire PTWC ou Pacifique Tsunami Warning Centre, l’onde de choc risquerait de secouer les terres situées dans les 1 000 kilomètres aux alentours du noyau sismique. Les autorités de l’archipel ont alors lancé un appel aux habitants calédoniens à se préparer. Leur première recommandation est de se mettre en sécurité.

Nouvelle-Calédonie : un endroit menacé par les tsunami

La Nouvelle-Calédonie est un archipel français. Elle se situe dans le Pacifique sud-ouest, environ à 1 500 km à l’Est de l’Australie. Sa capitale Nouméa, regroupe les deux tiers de la population. En tant qu’archipel, elle est composée de nombreux îlots avec comme centre la Grande Terre. Ensuite, il y a de petites îles entre autres les îles Belep au nord, les îles Loyauté, composés de l’Ouvéa, de Lifou, de Tiga et de Maré à l’Est, puis l’île de Walepole à l’Ouest. Les habitants de l’archipel comptent environ 250 000 personnes.

Compte tenu de la situation géographique de la Nouvelle-Calédonie, force est de reconnaître qu’elle est un endroit très exposé aux aléas naturels comme les cyclones et surtout les tsunamis. Il suffit d’un tremblement de terre pour déclencher un tsunami désastreux. C’est pourquoi les autorités ont demandé au peuple calédonien de se préparer au tsunami après ce tremblement de terre.

Quid de la formation d’un tsunami ?

Un tsunami est un aléa naturel. Il se manifeste par une onde de choc sismique en mer due à un déplacement soudain du plancher océanique. Ce sont les vagues extrêmement longues et hautes engendrées par ces mouvements de terre que l’on appelle Tsunami. On peut de ce fait parler de séismes sous-marins, de glissements de terrain ou encore de tremblements de terre. C’est pourquoi une alerte au tsunami a été lancée en Nouvelle-Calédonie ce matin. Car l’archipel a été frappé par un tremblement de terre, une des causes de la formation d’un tsunami. Les autorités n’ont pas encore donné de directives strictes, mais elles ont seulement fait appel aux habitants de l’archipel pour qu’ils redoublent de prudence. Il faut mieux prévenir que guérir. Ce qui est certain c’est que les habitants sont déjà avertis et priés de ne pas s’aventurer sur les côtes de la Nouvelle-Calédonie.