Tuesday, 27 October, 2020

Le prix Turner remporté par un court-métrage réalisé à l’iPhone


Pour ceux qui ne le savent pas encore, le prix Turner est une récompense britannique pour les artistes contemporains. Il est dédié aux artistes de moins de 50 ans qui habitent, travaillent et sont nés au Royaume-Uni. Cette année, l’Écossaise Charlotte Prodger a gagné le prix grâce à son court-métrage réalisé à l’aide de son iPhone.

Charlotte Prodger lauréate du prix Turner 2018

Charlotte Prodger est une artiste Ecossaise, homosexuelle de 44 ans. Elle s’est installée à Glasgow et avant d’être choisie pour représenter l’Écosse pour cette année 2018, l’artiste a travaillé dans l’anonymat.

Ce mardi 4 décembre, elle a reçu le prestigieux prix Turner grâce à son court-métrage filmé avec un iPhone et intitulé BRIDGIT, qui explore les questions homosexuelles, transgenres et bisexuelles.

Pour le jury, ce collage visuel d’une trentaine de minutes « explore des questions sur l’identité des personnes queer,le paysage, la technologie et le temps ».

Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée au musée Tate de Londres, l’Écossaise s’est dite submergée d’émotions.« Les histoires que je raconte, bien qu’elles me concernent et qu’elles soient personnelles, sont des histoires que beaucoup de gens – enfin, les personnes “queer”, j’imagine – ont vécues », a-t-elle expliqué sur BBC. Pour ce travail original, l’artiste a collecté un prix de 25 000 livres sterling soit environ 28 000 euros.

Les autres œuvres nominées

En ce qui concerne les autres artistes qui ont été nominés lors de cette cérémonie, le sujet politique est très représenté.

Pour les Londoniens de Forensic Architecture, le sujet était la mort de deux Bédouins du désert de Néguev au cours d’un raid de la police israélienne. C’est une histoire qui s’est passé l’année dernière. Afin de réaliser ce projet, ces artistes ont décidé d’utiliser des technologies de modélisation 3D. Avec ces illustrations, le groupe a été mandaté par Aminstie internationale pour avoir montré les mauvais traitements imposés à des prisonniers dans la geôle militaire syrienne de Saidnaya.

Un autre finaliste, un Néo-Zélandais, Luke Willis Thompson a décidé de miser sur un portrait vidéo muet en noir et blanc d’une femme qui a diffusé les instants suivant la mort de son compagnon afro-américain, après un contrôle de police aux Etats-Unis.

Pour le Britannique Naeem Mohaiemen, son choix à été de réaliser des films et des installations sur l’héritage du colonialisme après la Seconde Guerre mondiale.

Le prix Turner offre aux articles britanniques une occasion de se faire connaitre. Un grand nombre d’artistes contemporain ont pu lancer leur carrière grâce à ce prix. En effet, cette récompense a contribué au lancement de la carrière de Damien Hirst avec son œuvre « Le voyage miraculeux ». Il a également été l’occasion pour Steve McQueen, réalisateur de 12 Years a Slave, de se faire connaître. Grâce à ce prix, ce réalisateur a ouvert les portes des studios aux réalisateurs noirs. On peut également citer le céramiste Grayson Perry. Ce dernier est actuellement connu pour ses vases en céramiques décorés qui détaillent une enfance troublée.

 

0 comments on “Le prix Turner remporté par un court-métrage réalisé à l’iPhone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *